Bienvenue visiteur
Samedi 20 Janvier 2018


Action n°9 : Accompagner les exploitants dans l’adaptation des pratiques agricoles favorables à la préservation de la biodiversité et de la préservation des ressources en eau

Enjeu agricole

Accompagner l’agriculture à mieux préserver l’environnement

Contexte

L’agglomération bénéficie d’un cadre de vie riche d’une diversité de paysage, d’espaces naturels de grande qualité et d’une ressource en eau, aujourd’hui abondante et de qualité.
La ressource en eau n’est pas la même à l’Est et à l’Ouest du Rhône.
A l’ouest, il s’agit principalement d’un réseau superficiel de ruisseaux et rivières qui rencontrent des problèmes de pollutions plutôt accidentelles, des problèmes d’étiage et de crues à connotation torrentielle. Les réseaux d’irrigation sont plutôt peu répandus, et plusieurs secteurs agricoles connaissent des difficultés d’approvisionnement en eau. A l’est, il s’agit principalement de nappes d’eau souterraines. L’essentiel du territoire est couvert par des réseaux d’irrigation. Cependant, pour des questions d’extension de rotations culturales, notamment dans une perspective de lutte contre la chrysomèle, il peut être nécessaire d’étendre le réseau ponctuellement. Un SAGE est en cours de définition sur le territoire de la plaine de l’est. Il sera nécessaire d’accompagner l’ensemble du dispositif.
Au-delà des questions d’approvisionnement et de quantité prélevée, un des points à surveiller est lié à la qualité de l’eau dans laquelle on note l’émergence de polluants d’origine agricole.
Par ailleurs, le développement de l’agglomération doit se faire avec la volonté de respecter et promouvoir le site exceptionnel dans lequel elle s’intègre et la richesse de son patrimoine naturel.
Le maintien d’un équilibre global au sein de l’agglomération entre les espaces bâtis et les espaces naturels participe de la préservation du cadre de vie. Néanmoins, une partie des efforts de préservation de ce cadre de vie seront issus de la gestion et de l’entretien des paysages, de la préservation de la biodiversité sur le territoire et en particulier dans les espaces agricoles. Dans ce cadre, il sera possible d’accompagner des modifications de pratiques agricoles, ou d’oeuvrer à la restauration et à l’entretien de milieux particuliers.

Objectifs

Protéger la biodiversité et les paysages agricoles diversifiés
Préserver la ressource en eau en qualité et en quantité.

Description

  • Définition et mise en œuvre de projets de gestion, de protection et de valorisation des ressources naturelles dans un souci de respect de la biodiversité et de la variété des paysages qui composent le patrimoine naturel ;
  • Aides à la plantation, à la gestion et à l’entretien d’un réseau de haies, de bosquets,… favorisant la biodiversité par la préservation d’une mosaïque de milieux différents
  • Contractualisation avec des agriculteurs pour la modification de pratiques visant à la préservation d’espèces emblématiques du territoire (oedicnème, rapaces, espèces cavernicoles …)
  • Aides incitatives à l’adaptation des pratiques agricoles en fonction des enjeux identifiés : sauvegarde de la biodiversité (faune et flore), préservation de la ressource en eau (sur les secteurs d’alimentation des captages et captages prioritaires préférentiellement) dans le cadre de contrats types de mise en œuvre de mesures agri-environnementales territorialisées
  • Aides à la mise en place de moyen et mesures permettant la réduction des prélèvements sur le milieu naturel (économies dans la distribution, systèmes de rétention d’eaux de pluies en veillant à la préservation de milieux naturels, …)
  • Aides à la restauration et à l’entretien de milieux humides (restauration de roselières, entretien de zones marécageuses …..)

 

Maitre d’ouvrage porteur de l’opération

Collectivités locales

Calendrier

Tout au long de la convention, à partir de 2010

Plan de financement

RRA

CG69

GL

CCEL

CCPO

220 000 €

220 000 €

100 000 €

15 000 €

20 000 €

Résultats attendus / impact de l’action

Maintien de certaines espèces indicatrices sur le territoire
Participer à une meilleure qualité de gestion des cours d’eau
Améliorer la ressource en eau

Dépenses éligibles

Animation, ingénierie, études, frais d’intervention d’experts extérieurs, investissements immatériels (étude de faisabilité, de conception, ingénierie, appui aux acteurs agricoles, accompagnement méthodologique de la structuration et de la mise en réseau des acteurs, groupe d’échanges d’expériences, promotion du projet, formation, indemnisations de surcoût et de pertes de récoltes, …) et matériels (équipements spécifiques permettant les économies d’eau, l’utilisation d’eau de pluie, achat et implantation de végétaux, …..)
L’aide départementale pourra être ciblée dans la mise en œuvre de mesures agri-environnementales territorialisées qui nécessitent un engagement contractuel de la collectivité avec des agriculteurs individuellement sur une durée de cinq ans.

Vous pouvez télécharger la Synthèse du programme d'action 2010-2016 au format PDF dans la section Ressources du site

Mise-à-jour
Mardi 20 Octobre

©
Coordinateur
Territorial

Programme Stratégique Agricole et de Développement Rural et de
Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains
de l'agglomération lyonnaise