Bienvenue visiteur
Samedi 20 Janvier 2018


Action n°7 : Aménager les parcelles les plus en prise avec la fréquentation des espaces naturels et agricoles par la population afin de réduire les pénétrations et les vols en arboriculture, maraîchage….

Enjeu agricole

Améliorer la cohabitation entre les agriculteurs, l’activité agricole et l’agglomération dans son ensemble

Contexte

L’évolution de l’agglomération, la taille de la population et l’emprise de l’agglomération sur l’espace sont sources de difficultés pour les exploitations. De plus, la fréquentation des espaces naturels et agricoles à proximité immédiate de l’agglomération est recherchée. Cette fréquentation en constante augmentation peut être source de conflits avec les agriculteurs du secteur du fait de pénétrations au cœur des parcelles, de fait de maraudage, ou de vols.
Les travaux de diagnostic pour l’élaboration du SCOT ont montré la saturation des parcs existants, qu’il s’agisse de parc urbain comme celui de la tête d’or ou de parc périurbain comme le Parc Nature de Miribel. Ils ont également indiqué que la capacité de création d’un nouveau parc est très limitée sur le territoire de l’agglomération, mais qu’un potentiel existe sous la forme de parcs linéaires développés autour des liaisons vertes permettant le cheminement du cœur urbain vers les espaces naturels et agricoles périurbains, et entre ces espaces.
Ainsi la fréquentation des espaces naturels et agricoles périurbains, naturellement en augmentation, pourra être structurée et organisée.

Objectifs

Améliorer la cohabitation entre les riverains des exploitations agricoles et les agriculteurs, mais aussi de façon générale entre les citadins et l’ensemble du monde agricole de manière à circonscrire les problèmes de vols et de non-respect des productions et des producteurs.

Description

  • Mise en place des moyens et des lieux de coordination et d’échange entre ces structures, les collectivités, les agriculteurs … pour recenser les problèmes rencontrés et mettre en place localement des actions concrètes et associées de communication (sensibilisation des citadins aux activités agricoles et à leur territoire), prévention (contrôles d’accès aux espaces agricoles …), répression.
  • Aménagement des abords des parcelles le long des sentiers les plus fréquentés et pour les cultures les plus sensibles afin de réduire voire d’éliminer les pénétrations dans les parcelles (fossés, haies, ….)
  • Aménagement des abords des zones agricoles afin de limiter la pénétration avec des engins à moteurs (quad, camionnettes …) pour préserver le calme de ces zones et réduire les possibilités de vols en quantité.
  • Actions de communication en direction des promeneurs afin de diminuer les actes de maraudages

Maitre d’ouvrage porteur de l’opération

Collectivités locales, agriculteurs

Calendrier

Tout au long du PSADER

Plan de financement

RRA

CG69

GL

CCEL

CCPO

90 000 €

50 000 €

50 000 €

15 000 €

 

Résultats attendus / impact de l’action

Améliorer et faciliter la cohabitation. Réduire les pertes de récolte par vol ou destruction des plantations.

Dépenses éligibles

Animation, ingénierie, études, frais d’intervention d’experts extérieurs, investissements immatériels (étude de faisabilité, de conception, ingénierie, appui aux acteurs agricoles et/ artisans, organisation de services, groupe d’échanges d’expériences, promotion du projet, formation, …) et matériels (aménagements et équipements spécifiques, achat et implantation de végétaux, de barrières, interventions extérieurs…..)

Vous pouvez télécharger la Synthèse du programme d'action 2010-2016 au format PDF dans la section Ressources du site

Mise-à-jour
Mardi 20 Octobre

©
Coordinateur
Territorial

Programme Stratégique Agricole et de Développement Rural et de
Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains
de l'agglomération lyonnaise