Bienvenue visiteur
Lundi 23 Avril 2018


Action n°3 : Accompagner le maintien et le développement des marchés alimentaires

Enjeu agricole

Maintenir une activité économique dynamique sur le territoire de l’agglomération

Contexte

Les marchés représentent le système majoritaire de vente directe des agriculteurs aux consommateurs. Cette vente directe, en permettant souvent une stabilité dans les prix de vente, limite la fragilisation des agriculteurs lors de crises économiques dans les filières.
On trouve au marché des produits alimentaires « à cuisiner », d’un bon rapport qualité prix. Les marchés favorisent ainsi le bien-manger.
Ils jouent par ailleurs, un rôle très important de lien social et favorisent les échanges entre les acteurs des espaces ruraux et les citadins. Par les marchés, « la campagne vient à la ville ».
Les marchés contribuent ainsi en parallèle à la limitation des déplacements. 50% des clients des marchés se rendent à pied dans ce commerce de proximité.
Les marchés sont un facteur de développement économique des territoires. Ils rendent souvent un service minimum aux habitants des quartiers sous équipés commercialement. De plus, un marché a un impact positif sur la vie des commerces sédentaires alentours.
Enfin, les marchés restent un symbole culturel fort, contribuant à l’identité du territoire.
D’une façon générale, les marchés s’inscrivent pleinement dans les objectifs de développement durable.

Objectifs

Maintenir et développer les marchés alimentaires sur le territoire, par des actions concrètes, aux résultats lisibles.
Développer la commercialisation locale des productions locales et issues de l’agriculture biologique.
Améliorer l’accessibilité des marchés pour les citoyens.
Favoriser la lisibilité des marchés et des produits qui y sont vendus, auprès de la population, afin de répondre à ses besoins en produits locaux et de qualité.
Innover pour moderniser les marchés et leur fonctionnement ancestral.

Description

  • Améliorer la lisibilité de l’offre locale de produits sur les marchés : expérimentation sur un site pilote, à partir de conclusions d’un groupe de travail multi-acteurs.
  • Conduire des opérations pilotes de marchés de fin de journée : étude des conditions de réussite et accompagnement des sites pilotes.
  • Créer un portail d’information des citoyens sur la question des marchés : lieux, accessibilité, produits et mini-blogs de commerçants et d’agriculteurs vendant sur les marchés, informant les citoyens sur leurs produits, leur ferme et ouvrant la possibilité à des réservations de produits en ligne.
  • Étude-action sur l’offre optimale d’un marché : étude du bon équilibre entre les différents produits ; étude du mode d’attribution idéal des emplacements de marché ; accompagnement de 2 sites pilotes à la mise en pratique des conclusions des études.

Critères de sélection des opérations

Portage collectif des projets

Maitre d’ouvrage porteur de l’opération

Association De Promotion des Marchés (ADPM)
Collectivités

Calendrier

Tout au long de la convention, à partir de 2010

Coût du projet

395 000 €

Plan de financement

RRA

CG69

GL

CCEL

CCPO

100 000 €

55 000 €

100 000 €

15 000 €

5 000 €

Résultats attendus / impact de l’action

Une satisfaction des citoyens en matière d’offre « marché » sur l’agglomération. Un développement du CA des marchés et donc du CA réalisé par les agriculteurs sur les marchés.
Une augmentation du nombre de marchés de fin de journée.
Une augmentation du nombre de produits locaux sur les marchés ou de vente de produits locaux sur les marchés et issus de l’agriculture biologique.
Un portail d’information « marché » pour les citoyens et des mini-blogs d’agriculteurs et de commerçants. Une dynamique collective par marché, autour d’une action d’information du grand public. Une mobilisation des agriculteurs et commerçants vendant sur les marchés, à l’utilisation des nouvelles technologies (web 2.0).
2 marchés vitrines sur leur fonctionnement, l’équilibre de l’offre et l’attribution des emplacements.

Dépenses éligibles

Animation, ingénierie, études, frais d’intervention d’experts extérieurs, investissements immatériels (étude de faisabilité, de conception, ingénierie, appui aux acteurs agricoles et/ artisans, accompagnement méthodologique de la structuration et de la mise en réseau des acteurs et de l’offre, organisation de services, groupe d’échanges d’expériences, promotion du projet, formation, dépôt de marque …) et matériels à vocation collective (équipements spécifiques de transport et de stockage au froid, collectif de production, de vente, de découpe, de transformation…..)
L’aide départementale sera ciblée prioritairement sur le développement de l’offre de produits locaux et issus de l’agriculture biologique.

Vous pouvez télécharger la Synthèse du programme d'action 2010-2016 au format PDF dans la section Ressources du site

Mise-à-jour
Mardi 20 Octobre

©
Coordinateur
Territorial

Programme Stratégique Agricole et de Développement Rural et de
Protection des Espaces Naturels et Agricoles Périurbains
de l'agglomération lyonnaise